Souvenirs de Marnie de Hiromasa Yonebanashi 💚💜💛

Source de l'image: allocine.fr
Attention, ceci est un message de l'association nationale des gnangnans.
Le contenu de cet article peut heurter les Ăąmes insensibles, c'est pourquoi je vous invite Ă  vous rediriger sur du heavy metal ou quelque chose de moins sentimental. Cordialement, Petit Pied

Oui, j'exagĂšre mais il vaut mieux prendre ses prĂ©cautions, au cas oĂč. Maintenant que j'ai instillĂ© le doute dans votre esprit, commençons.

Le pitch (parce que la bande annonce est muette, pas de bol hein!): Anna, une adolescente japonaise introvertie et de santĂ© fragile, est envoyĂ©e par ses parents adoptifs  dans un village en bord de mer pour l'Ă©tĂ©. Elle ne parvient pas Ă  se faire des amis et prĂ©fĂšre rester seule pour dessiner. Lors d'une nuit de fĂȘte au village , elle se rĂ©fugie au Manoir des marais, oĂč elle rencontre une autre fille nommĂ©e Marnie. Alors qu'elles deviennent amies, Marnie ne semble que plus mystĂ©rieuse. Qui est-elle vraiment? 

Ce n'est pas pour rien que ce film a Ă©tĂ© nominĂ© aux Oscars du meilleur film d'animation. Les dessins, d'abord, sont juste sublimes. On pouvait voir la moindre feuille d'arbre bouger tant ils Ă©taient fins. Le rĂ©alisateur est parvenu avec succĂšs Ă  associer le savoir faire traditionnel des studios avec des techniques modernes. Vous voyez cette petite Ă©cume sur l'affiche, lĂ , en bas? Vous en avez la preuve devant les yeux. Il y a vraiment une ambiance particuliĂšre qui ressort de cet anime, comme si l'on Ă©tait plongĂ© dans un autre univers. C'est sans doute Ă  l'aide de la musique que le spectateur peut s'Ă©vader aussi facilement, comme s'il Ă©tait Anna et qu'il dĂ©couvrait peu Ă  peu les secrets d'une maison abandonnĂ©e. Le rĂȘve de tout enfant, hein? J'ai toujours eu un faible pour les histoires de retour dans le passĂ©, alors une bulle des annĂ©es 20 qui vit la nuit dans un vieux manoir, ça ne pouvait que me plaire. 

On s'attache facilement aux personnages. A Anna, tout d'abord, en qui tout adolescent peut se reconnaĂźtre, la jeune fille complexĂ©e qui ne peut trouver sa place dans ce monde qui l'effraie sans revenir Ă  l'essentiel (je me tais pour ne pas spoiler). Petite application en anime des thĂ©ories Freudiennes... Marnie, mĂȘme si certains pourraient la trouver un peu gnangnan reste quand mĂȘme assez sympathique, et honnĂȘtement c'est ce duo de personnages Ă  la fois diffĂ©rents et semblabls qui donne de la force Ă  l'histoire.

On ne reste pas sur sa faim avec cet Ă©ternel recommencement (c'est le mot qui me semble le plus appropriĂ© pour le dĂ©finir). C'est une expĂ©rience Ă  la frontiĂšre du rĂȘve et des souvenirs que je recommande Ă  tous.

(SecrÚtement je prie pour que cette vidéo fonctionne enfin.)


Commentaires

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés